La notion de « fonds communs de placement » recouvre une réalité très large. En effet, cette appellation désigne sept types de fonds :

  • les fonds du marché monétaire : ce sont des titres à court terme dont le revenu est fixe. Par exemple : les bons du Trésor, les obligations de l’État, les acceptations bancaires, les certificats de dépôt ou les billets de trésorerie.
  • les fonds à revenu fixe : il s’agit principalement d’obligations de sociétés et d’obligations d’État.
  • les fonds de placement en actions ordinaires : ils sont plus risqués que les fonds à revenu fixe ou effectués sur le marché monétaire, mais leur croissance est plus rapide.
  • les fonds équilibrés : cette expression désigne un portefeuille composé de fonds variés parmi lesquels des actions ordinaires et des titres à revenu fixe. Le mélange est fait, selon une savante répartition basée sur des formules connues par les intermédiaires financiers. Le terme équilibré se rapporte à l’arbitrage effectué entre la recherche du rendement et la limitation des risques. Les fonds équilibrés sont plus risqués que les fonds fixes, mais moins que les fonds de placement en actions ordinaires. Ils peuvent prendre deux orientations différentes : contenir plus d’actions que d’obligations. Dans ce cas, on les appelle « fonds dynamiques ». Ils peuvent au contraire avoir une majorité d’obligations et dans ce cas porter le nom de « fonds prudents ».
  • les fonds de fonds : il s’agit de fonds investissant eux-mêmes dans d’autres fonds. Pour l’investisseur, ils présentent l’avantage de diversifier et répartir facilement les actifs. Ils produisent un rendement intéressant.
  • les fonds indiciels : ce sont des fonds indexés sur un indice déterminé. Ils peuvent être gérés en gestion active ou passive.
  • les fonds spécialisés : ce terme désigne les fonds liés à des mandats spécialisés tels que l’investissement socialement responsable (entreprise dont la gestion respecte l’environnement…) et qui excluent les activités liées aux armes, au jeu, à l’alcool ou au tabac.